Rechercher dans ce blog

samedi 25 novembre 2017

Figeac-Aero

Figeac Aéro (FGA), cotée à la bourse de Paris est un sous-traitant aéronautique implanté dans le Lot.

La société a été créée en 1989 par Jean-Claude Maillard, il en est toujours l’actionnaire principal.

En 1994, le groupe Figeac-Aéro est créé, le groupe compte actuellement  8 filiales en France, Tunisie, Maroc, États-Unis et Mexique, il compte également 2 partenaires Avantis et Usicap, la croissance se fait tant en interne que par achat d’entreprise.

Figeac est introduite en bourse en 2013, en 2016, après une troisième augmentation de capital, Figeac est transféré dans le compartiment B de la bourse de Paris.

Figeac est un partenaire de premier plan des grands industriels de l’aéronautique Airbus, Boeing, Dassault, Safran, Lisi, Zodiac, Latécoère, Embraer, Bombardier ….

FIGEAC-AERO propose à ses clients des prestations complètes, depuis l’étude, jusqu’à la réalisation de sous-ensembles aéronautiques tels que pièce de structure, pièces de moteurs, pièces de précision pour train d’atterrissage, inverseurs de poussée …

En 6 ans, Figeac a multiplié par 3 son chiffre d’affaires et par 17 son résultat opérationnel courant.

Pour atteindre ses objectifs Figeac investis massivement dans son appareil de production et en recherche et développement.

Figeac surfe sur un double phénomène la croissance continue du secteur aéronautique qui double de taille tous les 15 ans et un recours croissant des donneurs d’ordre à la sous-traitance.

Jean-Claude Maillard le patron visionnaire de Figeac, résume ainsi dans son style inimitable les perspectives de son groupe.

« Quand on a démarré il y a 20 ans, on ne savait pas percer un trou. Maintenant, on sait faire, il y a un marché, il n’y a qu’à se baisser pour ramasser de l’argent. Si on ne se démerde pas dans les vingt ans qui viennent, je crois qu’on est vraiment les rois des cons ! ».

Premier semestre 2017-18 (clos fin septembre)

  • La marge opérationnelle courante de 11,1% s'améliore de 0,4 point
  • Le chiffre d'affaires de 170,4 millions est en hausse de 16,5%, malgré une couverture de change défavorable qui a eu un impact négatif de 2,6 Mio
  • L'EBITDA est en hausse de 8,5% à 35,8 Mio, la marge est de 21% ce qui intègre l'impact négatif des devises de 1,3 Mio et un impact dilutif de Auvergne Aéro de 1,4 Mio, la marge à périmétrie et à taux de change constant est de 22,4%
  • Le free cash-flow en nette amélioration +46% à -24,3 Mio contre -45,3 un an plus tôt.
  • Bénéfice net en hausse de 20,8% à 15,7 Mio.

Revenu 4e trimestre

Chiffre d'affaires en croissance de 14% sur 12 mois en dépit d'un change €$ défavorable à taux de change constant la croissance est de 19,1%. Au 4T le chiffre d'affaire a crû de 15,6% et de 23,8% à taux de change constant.

La dépréciation du $ ainsi que le portage matière des donneurs d'ordre aura un impact estimé sur l'activité de l'exercice 2017/18 de -23 millions.

Figeac réaffirme son objectif de free cash-flow en forte amélioration -35 millions en mars 2018 contre -86 millions un ans plus tôt. L'objectif de free cash-flow positif et récurrent  à partir de mars 2019 est réaffirmé. Figeac réduit son BFR en transférant l'approvisionnement matières vers ses clients finaux.


En mars 2020 FGA anticipe un chiffre d'affaires de 650E sur base d'un cours €/$ de 1,18, des cadences communiquées par les constructeurs et à une croissance externe.

Ratios

Le PER estimé de 17,4 et le PEG de 0,83 sont modéré, le ratio courant de 1,79 est bon, le ROE est de 16,1%.

Perspectives

Figeac confirme ses objectifs à moyen terme, conforté par le gain de nouveau contrat, un flux de trésorerie libre positive à partir de fin mars 2019 et un chiffre d'affaires d'au moins 650 Mio durant l'exercice 2019-2020.

Le groupe continue sa politique ambitieuse d’investissement, notamment ceux dédier au moteur LEAP et fait d’importants efforts de R&D notamment dans de nouveaux process d’usinage de produit complexe.

Le carnet de commandes est bien orienté.

Le groupe a une dynamique de croissance élevée pour le second semestre, la forte croissance attendue sera tirée principalement par le programme A350 d’Airbus et la montée en puissance des livraisons pour le moteur LEAP.

L’acquisition d’Auvergne Aéronautique finalisée en novembre 2016 s’intègre parfaitement dans le plan du développement du groupe qui vise le leadership de la sous-traitance européenne aéronautique en 2020.

Comme le prévoit son plan, Figeac poursuivra activement sa croissance avec à partir de 2019 une génération de cash flow récurrent.

Les investissements diminueront progressivement dans les prochaines années à 50 Mio lors du prochain exercice, les besoins en fonds de roulement exprimés en jour se réduiront également.

L’objectif 2020 est confirmé. Le chiffre d’affaires d’au moins 650 Mio est déjà sécurisé à 90% sur base des cadences annoncée par les avionneurs, soit un taux de croissance annuelle d’au moins 26% sur les 3 prochaines années.

Jean-Claude Maillard, a laissé entendre qu’il voyait plus grand encore. « Je n’attendrais pas d’avoir 70 ans pour parvenir au milliard de chiffre d’affaires« , a-t-il déclaré sur le ton de l’humour.

Figeac pourrait bien devenir un partenaire de rang un pour Boeing, actuellement il est sous-traitant via Spirit AeroSystems.

Figeac réfléchit aussi à une implantation en Chine.


Figeac a un bilan solide, est modérément valorisé, a une croissance élevée et son carnet de commandes important lui donne une bonne visibilité.

Dernière nouvelles


  • Figeac signe le contrat le plus important de son histoire, plus de 600 millions de dollars sur une durée de 10 ans avec Spirit AeroSystems.

Grille d’analyse des états financiers de l’entreprise : FIGEAC AERO
Fin de l'exercice financier:
31-mars

Période TTM 2017 2016 2015 2014 2013 TCA
Chiffre d’affaires  348928 324732 252344 207580 162325 137129 24.1%
Bénéfice par action 1.10 1.02 1.18 -0.78 0.60 0.45 22.7%
Flux de trésorerie libre -86372 -100342 -61239 -44000 -25049 -21184 47.5%
EBITDA 70168 61554 54388 47459 33362 30696 19.0%
Dette nette 248485 207932 96607 113788 92813 76168 28.5%
Cours en bourse 20.00 20.64 21.46 18.85 12.46 0.00 18.3%
Capitalisation boursière 636618 656971 603889 522701 331757 0 25.6%
Valeur d'entreprise 885103 864903 700496 636489 424570 0 26.8%
RATIOS MOY
Ratio cours / bénéfice 18.18 20.24 18.19 20.77 19.73
Ratio cours / val cptable 2.63 3.11 3.28 8.56 4.83 0.00 4.40
Ratio cours / Ventes 1.82 2.02 2.39 2.52 2.04 0.00 2.19
Ratio cours / FCF -7.37 -6.55 -9.86 -11.88 -13.24 0.00 -8.91
VE/EBITDA 12.61 14.05 12.88 13.41 12.73 0.00 13.24
Marge nette 10.1% 10.0% 13.2% -10.4% 9.8% 8.7% 6.3%
Rendement des fonds propres (ROE) 14.52% 15.39% 18.08% -35.30% 23.23% 30.98% 10.5%
Retour sur capitaux investis (ROIC) 8.72% 7.83% 8.37% 11.07% 9.61% 13.41% 10.1%
Ratio dette / capitaux propres 102.6% 98.4% 52.5% 186.3% 135.0% 197.0% 133.9%
Dette nette / EBITDA 3.54 3.38 1.78 2.40 2.78 2.48 2.56
Ratio de liquidité générale 1.79 1.87 2.43 2.13 2.00 1.83 2.05
ratio de liquidité réduite 0.57 0.72 1.20 0.82 0.78 0.65 0.83

Grille d’analyse du potentiel de rendement  sur  : 3.83 ans
Cours au  02/06/2018 17.42
Taux de croissance moyen du b/a  19.5%
Ratio cours bénéfice moyen  19.73
Mon taux de croissance du b/a anticipé (an+3 à an+5) :  16.0%

b/a  Mar/17 b/a Mar/18 b/a Mar/19 b/a Mar/20 b/a Mar/21 b/a Mar/22 Ratio c/b prévisionnel Cours cible / rendement annualisé potentiel 
1.02 1.11 1.41 1.64 1.90 2.20 18.00 40.00
TC 8.8% 27.0% 16.0% 16.0% 16.0% 24.2%
Par Patrick VB

4 commentaires:

  1. 2.1. RESULTAT CONSOLIDE DU GROUPE (EN K€)
    Rubrique en K€ 31/03/2017 31/03/2016 Evolution en K€ Evolution en %
    Chiffre d'affaires net hors taxes 324 732 252 344 72 388 28,69%
    Résultat opérationnel courant 43 025 38 168 4 857 12,73%
    Résultat opérationnel 52 532 36 623 15 909 43,44%
    Résultat financier -12 399 13 666 -26 065 -190,73%
    Impôts -7 615 -17 023 9 408 -55,27%
    Résultat net de l'exercice 32 519 33 266 -747 -2,25%
    Le chiffre d’affaires du Groupe a progressé de 72.4 M€ soit + 28.69% cet exercice (+22.5% à périmètre
    et taux de change constant).
    La contribution de l’ancien groupe Auvergne Aéronautique au chiffre d’affaires Groupe est de 14.8 M€.
    Le taux de croissance annuel moyen (TCAM) du chiffre d’affaires consolidé pour la période 2014 à
    2017 est de +26 %. Les nouvelles entités (Maroc et Mexique) sont encore peu contributives compte tenu
    du démarrage de leur activité au quatrième trimestre 2015.
    La marge d’Ebitda (Résultat opérationnel courant + dotations aux amortissements +/- dotations nettes
    aux provisions) s’élève à 69 M€, représente 21.3% du CA. L’Ebitda est impacté négativement de 1.9
    M€ par la révision de la marge à terminaison de certains contrats (dont ceux concernant le programme
    A380).
    Le résultat opérationnel courant progresse de 4.9M€ à 43 M€ Il est impacté négativement par la
    constitution de provision pour marge à terminaison pour un montant de 2.7 M€.
    Le résultat opérationnel bénéficie de la prise en compte du profit généré par l’écart d’évaluation sur les
    actifs repris lors de l’intégration de l’ancien groupe Auvergne Aéronautique à hauteur de 9.8 M€ net
    d’impact fiscal.
    Le résultat financier est négatif de 12.4M€ cet exercice contre un profit de 13.6M€ l’exercice précédent.
    11
    L’écart essentiel provient du résultat lié aux opérations de change (différences entre les pertes de
    changes réalisées et la variation du mark to market de ces positions de changes): négatif de 8.2M€ cet
    exercice contre positif de 16.7 M€ l’exercice précédent.
    La charge d’impôts s’établit à 7.61 M€ contre 17M€ l’exercice 2016.
    Après prise en compte de ces éléments le résultat net s’établit à 32.5 M€ contre 33.26M€ l’exercice précédent.

    RépondreSupprimer
  2. information complémentaire petite précision , bénéfice net en baisse et non en hausse , EBITDA de 69m€ non 61554 m€ , il faut plus de précision , quand on investit !!!

    Amicalement
    Vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Vincent,

      Je reprends les derniers chiffres semestriels disponibles au 30/9/17 et non les derniers chiffres annuels au 31/3/2017, ce qui fait 6 mois de différence.

      Tu reprends l'EBITDA publié dans le dernier rapport annuel, moi j'utilise l'EBITDA calculer par le WSJ, comme dans tous mes tableaux.

      EBITDA n'est pas standardisé, ce qui fait que selon les sources, il peut avoir des différences de calcul.



      Je viens de mettre à jour l'article avec les ventes du 4e trimestre.

      Supprimer
  3. Bonjour Patrick

    Merci pour cette échange et tes précisions sur cette belle société, qui a un très belle avenir.

    Toutefois les chiffres étant très important, j'aime bien avoir assez de recul en comparant 1 année sur l'autres car beaucoup de choses peuvent se greffer en peu de temps. Il n'empêche que tu as raison sur les différences de calcul, mais toutefois, c'est vrai que plus on sera précis sur les chiffres plus on sera proche de la réalité pour réaliser un bon investissement.

    Amicalement
    Vincent

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...