Rechercher dans ce blog

mardi 23 octobre 2018

Nouvelles du portefeuille

Les incertitudes politiques (Tump, Brexit, Italie, Chine) ont accru la volatilité des bourses.
La bourse à court terme est rythmée par les Tweets de Trump, la volatilité devrait diminuer après les élections de "mid-term".



  • Nouveau renforcement d'AB Inbev au cours de  75,30 et 72,52 le 28/9 et le 15/10 sous le dernier achat des initiés à 76,98.
  • Encaissement du dividende d' Euronav et de NN group celui-ci distribué en action augmente la position de 3 unités.
  • La division Helthcare d'Agfa-Gevaert pourrait intéresser Philips, une fois la scission opérée.
  • Ingenico déclare faire l'objet d'approches. Natixis confirme étudier un rapprochement avec Ingenico. Edenred aurait aussi montré son intérêt, mais se refuse à tout commentaires.



Dernières transactions


Portefeuille en euros




Performance du portefeuille

Années Portefeuille en euro Indice de Référence EURO STOXX Net Return  Différence
2015 21.6% 1.1% 20.5%
2016 28.8% 3.6% 25.2%
2017 38.7% 12.6% 26.1%
2018 -6.5% -5.8% -0.8%
%cumulatif 78.4% 49.7% 28.7%
%annualisé (3.71) ans 16.9% 11.5% 5.4%

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    AB INBEV constitue la 3ème ligne de votre portefeuille. Vous renforcez à la baisse.

    Quels facteurs sont à l'origine de votre conviction ? Estimez vous le titre particulièrement sous-évalué ? A moins que seul le dividende vous attire ? Avez-vous un objectif de cours particulier ?

    J'adore cette société. Cependant, j'avoue m'interroger quant à un nouveau renforcement. Au-delà des considérations propres à la société, le timing m'inquiète (tendance baissière des marchés).

    Je serais honoré de lire votre avis sur le sujet.

    Au plaisir de vous lire donc,

    Antho

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Antho,

    Sur les 5 dernières années, l'augmentation des ventes d'AB Inbev est en moyenne de 7,3%, de 2,2% pour

    les bénéfices avec une marge opérationnelle de 33,5%. Pour Heineken ces chiffres sont respectivement de 3,6%, -7,7% et 14,3% et pour Carlsberg de -1,8, -25,8 et 7,38.

    ABI à une meilleure croissance et de meilleures marges que HEIO ou CARL. Certes l'endettement d'ABI est élevé après la fusion avec SAB Miller, mais ABI génère suffisamment de cash pour y faire face.

    ABI vient de couper son dividende en deux, ce qui lui permettra de réduire son endettement plus rapidement et de disposer de plus de moyen financier pour saisir les opportunités qui se présentent. À cette annonce le cours boursier à subi une nouvelle baisse par contre les obligations, dont le marché est plus efficient, ont monté puisque le risque diminue, ce qui démontre une grande confiance dans l'avenir du brasseur.


    Le PER estimé d'ABI est de 15, de 17,8 pour HEIO et de 19,4 pour CARL soit une sous-évaluation de 24%.


    ABI, leader mondial, est une société supérieurement et très efficacement gérée avec une excellente maîtrise des coûts et orientée croissance, tant interne qu’externe, ce qui lui confère indubitablement un avantage concurrentiel.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...