Rechercher dans ce blog

dimanche 22 juillet 2018

Fiat-Chrysler change de pilote


Sergio Marchionne, le patron emblématique de Fiat et artisan de sa résurrection, a été remplacé suite à des complications majeures après une intervention chirurgicale.

"FCA communique avec une profonde tristesse qu’au cours de cette semaine, des complications inattendues sont survenues pendant que M. Marchionne se remettait d’une intervention chirurgicale et que celles-ci se sont considérablement aggravées ces dernières heures"

Le Britanique Mike Manley, patron de Jeep depuis 2009 succède à Sergio Marchionne, il poursuivra la stratégie actuelle du groupe. Le nouveau patron de fiat Chrysler  a fait de Jeep une marque mondiale en la centrant avec beaucoup de succès sur les SUV, sous sa direction les ventes annuelles de Jeep sont passées de  337 000 à 1 400 000. Il prendra également la tête de la division Amérique du Nord.

Louis Camilleri prend la tête de Ferrari et Suzanna Heywood est nommée à la tête de CNH.

Sergio Marchionne a sauvé Fiat et Chrysler qu'il a marié, de la faillite. Il a pris le volant de Fiat en 2004.

Après avoir ressuscité Fiat, il a revitalisé Chrysler réussissant là ou Mercedes avait échoué. Il a multiplié par 11 la valeur de Fiat et réalisé le spin-off de CNH Industrial et de Ferrari, la séparation avec Magneti Marelli était prévue dans les prochains trimestres, elle devrait encore accroitre la création de valeur.

La percée en Chine reste encore à réaliser, de même le retour aux bénéfices d'Alfa-Roméo.

Conséquence pour le portefeuille de cette triste nouvelle.

Nous vendons Fiat-Chrysler et conservons Ferrari.

Très vite les rumeurs sur l'avenir du constructeur reviendront, mariage avec un Chinois? Achat par Huyndai qui est plus avancé sur la voiture électrique/autonome que FCA?

2 commentaires:

  1. Bonjour Patrick,

    Big Up pour Sergio qui fut un grand CEO et a accompli de belles choses pour l'actionnaire.

    Patrick,

    Ne penses tu pas que le cycle auto est en haut cycle - commence à se retourner et que les FCA et mgi coutier sont à vendre. Même si mgi coutier n'est pas chere en soit ?

    Meme question pour BESI dont en est en phase de decroissance du marché cyclique qu'est le marché des semi conducteurs.
    Perso je trouve les perspectives toujours déprimantes (et justifie de sortir de l'action) et même si l'action n'est pas trop cher le couteau continue de tomber encore et encore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Francois Olivier,

      Le secteur automobile est particulièrement sensible à la guerre économique de Trump

      Hausse des taxes sur l'acier et l'aluminium ==> hausse des prix de construction qui ne peuvent être que partiellement répercutés sur le prix des ventes.

      Les automobiles allemandes sont particulièrement visées par la vindicte de Trump.

      Le secteur connait également des changements important, fin du diesel, voitures électriques et autonomes.

      Ces dernières années le secteur a connu un très beau parcours boursier, maintenant face aux incertitudes le secteur a subi des prises de bénéfices.

      Le marché des semi-conducteurs est également victime de la vindicte de Trump. Beaucoup de producteurs de puces sont situés en Asie, du fait des incertitudes, ils ont réduit leur commande affectant ainsi Be Semi. Pour Besi il s'agit en réalité d'un report de commande, car la production des nouvelles puces nécessitera de toute façon la technologie de BESI. Remarquons que les commandes d'ASML restent à un bon niveau ce qui implique que des commandes pour BESI suivront.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...