Rechercher dans ce blog

mardi 13 novembre 2012

Le gaz, révolution énergétique.

"Natural gas could be bigger than the internet" ainsi s’exprime Jack Welch sur CNBC.
Le gaz de schiste ou 'Shale gas' en anglais c'est du gaz naturel situé dans des couches schisteuse et exploité à l'aide de technique tel la  fracturation de la roche. Il joue un rôle croissant dans le mix-énergétique surtout en Amérique du Nord.

Pour la 1ère fois depuis longtemps, les analystes revoient à la hausse le prix du gaz.
En avril dernier le prix du gaz tomba en dessous de 2$ pour 1.000 pieds cubes (Mcf) à ce niveau les dépenses de recherche et d’exploitation sont en baisse.

De nombreuses centrale électrique passère du charbon au gaz, ce qui raffermi les prix et  provoqua une augmentation de la production de 5,5 milliards de pieds cube par jour (Bcf/d).

Le cours passe de 2,8$ au 3è trimestre à 3,6$ maintenant, cet hiver le cours pourrais monter jusqu’à 5$, ensuite le cours se stabiliserais en été autour de 3,25$/4$.
Selon Bloomberg la moyenne devrait être à 3,6$ en 2013, les contrats à terme sur le Nymex sont à 3,9$. Pour 2014 Bloomberg est à 4$ et les futures à 4,3$.


La production de gaz de schiste c'est tellement développée y compris son amont et son aval que cela implique de profond changement et une réindustrialisation des USA.

Cette révolution du gaz se fait au détriment du charbon (centrale électrique), les prix baissent l’emploi également, le transport par chemin de fer du charbon diminue.

"La production de gaz naturel est parvenue au point où nous ne pouvons plus la stocker entièrement", explique Scott. "Le prix du gaz naturel devrait même être encore plus bas. Et ce qui est fabriqué à partir de gaz naturel, comme par exemple les plastiques oléfines, le propylène et l'éthylène, devraient être meilleur marché à fabriquer ici. Nous devrions avoir le propylène et l'éthylène les moins chers au monde aux Etats-Unis".


Comment investir dans le Gaz ?

  • ETF: United States Natural Gas Fund, (UNG, NYSE), E-TRACS Natural Gas Futures Contango ETN (GASZ), Natural Gas Fund (NAGS), First Trust Ise-Revere Natural Gas Index Fund (FCG).
  • Exploitation/Exploration: Chesapeake (CHK), XPOUR Energy (XPOUR), Petrohawk (HK), Cabot Oil & Gas (COG), EQT Corporation (EQT), Southwestern Energy (SWN), SM Energy Co (SM), Carrizo oil and gas (CRZO), Range Resources Corp.(RRC), Anadarko Petroleum Corporation (APC), Cimarex Energy Co.(XEC), EOG Resources (EOG) sans compter les grandes pétrolières tel que Exxon (XOM), Chevron(CVX), Bp, Total(FP), ENI… 
  • Moteurs au gaz. Westport Innovations(WPRT), Cummins (CMI)
  • Forage: Noble Corp.(NE), Halliburton (HAL), Bakes Hughes (BKI), Schlumberger (SLB), 
  • Clean Energy Fuels Corp (CLNE): station-service pour le gaz et producteur.
  • Construction d'infrastructures gazière, usines: Chicago Bridge (CBI) et KBR Inc (KBR)
  • Gazochimie, engrais: Sherwin Williams (SHW), CF industries (CF), Terra Nitrogen Company(TNH), Dow Chemical(DOW), LyondellBasell (LYB)
  • Transport du gaz et exportation: Questar Corporation(STR) Cheniere Energy (LNG), Niska Gas Storage Partners (NKA) ,   et n'oublions pas EXMAR (be:EXM) transporteur maritime de LNG/LPG et aussi concepteur d’unité flottante de dé/liquification de gaz, également présent dans la région du golfe du Mexique et du Texas.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...