Rechercher dans ce blog

samedi 10 mai 2014

Le sexy ne paie pas.

Pourquoi l’investissement dans la valeur fonctionne-t-il? Une des raisons est que les ratios tels P/CF ou le PER permettent de sélectionner des actions pour lesquelles les attentes du marché sont faibles. Ce sont souvent des entreprises ennuyeuses, avec des news négatives, des perspectives peu emballantes ….

Le ‘value investing’ fonctionne, car le marché délaisse ces valeurs, dès lors le cours est bas et lorsque la perception redevient conforme à la réalité, les valeurs décotées surperforment l'ensemble du marché.

Mais il y a une deuxième raison, c’est que vous ne détenez pas les actions à la mode et très chères qui font fureur sur les marchés. Parfois, ce que vous ne possédez pas est aussi important que ce que vous possédez.


Par exemple, Apple était très cher, et une stratégie d’investissement dans la valeur vous aurait permis de l’éviter. Ne pas posséder Apple a été une énorme aubaine pour toutes stratégies comparées à l'indice S&P500 en 2013. Indépendamment de ce que vous possédiez en 2013, votre performance relative aurait été stimulée par le simple fait de ne pas posséder Apple.


Mesurer la popularité.


Tesla, Netflix, et Twitter sont des actions très populaires et également très coûteuses: elles sont en terme de valorisation parmi les plus chères. La valorisation mesure indirectement la popularité d’une action. Une mesure plus directe est le volume de transaction des actions soit le pourcentage des actions d'une entreprise négocié par jour. Plus l’action est populaire plus le turnover est important, parfois c’est dû à de mauvaises nouvelles, mais la plupart du temps c’est dû à l’excitation.

Netflix et Tesla sont de loin les actions les plus à la mode, chaque jour 7% des actions changent de mains.

Ayez à l’esprit, voyez le graphique qui reprend une stratégie qui achète un panier composé des 25 actions les plus échangées avec un rééquilibrage annuel, cette stratégie affiche une performance médiocre de -3,1% depuis 1984 contre 11,4% sur la même période, pour un panier équipondéré de toutes les actions.

Un tel portefeuille comprendrait aujourd'hui Netflix, Tesla, Plug Power et Yelp, entre autres.

Roger Ibbotson a écrit un article consacré à ce facteur. Les actions à la mode sousperforment et les actions délaissées surperforment le marché.

Regardez Twitter la période de lock-up passée et l’action plonge vendue par ses actionnaires historiques qui devaient attendre 6 mois après l’introduction en bourse.

Evitez les actions à la mode est un très bon moyen de surperformer le marché.

Cet article à été rédigé d'après un article original de Patrick O'Shaughnessy.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...