Rechercher dans ce blog

vendredi 21 septembre 2012

Fiat, Investissement dans le sud de l'Europe


Depuis quelques longtemps je réfléchissais à investir dans les pays du sud de l’Europe et l’Italie me paraît le pays le moins risqué, J’ai également choisi comme 1er investissement une grande industrielle, Fiat dont l’essentiel du CA se fait hors d’Europe

    Italie    
 2ème puissance industrielle en Europe après l’Allemagne.
Le gouvernement Monti enchaine les réformes après des années de mal gouvernance et de stagnation.
Le défit annuel de l’Italie est déjà sous les 3% avec 2,2% du PIB

    Fiat    
Plan de rationalisation et de redéploiement en 2013, des usines Italiennes devrait produire des Chrysler pour les Etats-Unis, les usines américaines ne pouvant répondre à la demande.

-         En Europe constructeur de petite voiture qui perd de l’argent
-         1er Constructeur au Brésil 25% du marché avec un avantage Low Cost une énorme usine pouvant produire 700.000 véhicule par an.
-         Constructeur important de camionnette en Europe et au Brésil.
-         Détenteur de 60% de Chrysler aux E.U, le constructeur le plus performant.
-         Un leader dans les véhicules aux gaz particulièrement bon marché aux E.U sortie du Ram pickup et bientôt de Jeep et Dodge à moteur au gaz.
-         Possède 90% de Ferrari, marque de voiture de luxe bien établie qui a elle seul vaut 1.63€ par actions

EV multiple :
Ventes 27%, EBITDA: 2,5x, EBIT: 6.6x contre une moyenne pour les autres constructeurs de respectivement 30% 3.3, 6.8.

En considérant un multiple EBIT de 6.8X la valorisation de l’action est de 7.66€ actuellement, de 18€ fin 2013 et 34 fin 2014€. Evidement cela dépend de la réalisation du plan de modernisation de Fiat ainsi que des conditions économique

Développement de plateforme commune Chrysler/Jeep/Fiat/Alfa-Roméo/Lancia ce qui implique une réduction importante des coûts de développement et de production.
Relance de la marque Alfa-Roméo (montée en gamme) y compris en Amérique du Sud et en Chine

Chiffres 1er semestre 2012 :
Revenu €21.5bn, EBIT : €1.0bn, Profit Net : €358mn, endettement réduit à €5.4bn, trésorerie augmentée à €22.7bn.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...