Rechercher dans ce blog

mercredi 16 mai 2012

Grand Investisseur Value: Benjamin Graham



 Benjamin Graham (1894 – 1976) est le père de l’investissement dans la valeur.
La grande idée de Graham c’est d’acheté à bas prix sous la valeur intrinsèque et ce avec une marge confortable.
Dans son 1er livre  L’interprétation des états financiers (1934), écrit avec David Dodd , il décrit en détail comment analyser les finances d’une entreprise.
Son livre  L’investisseur Intelligent (1949), plus accessible pour le public non spécialisé, popularise sa méthode et est un best seller toujours réédité
Warren Buffet déclare que  L’investisseur Intelligent est le meilleur livre jamais paru.

 Graham écrit que l’actionnaire ne devrait pas être trop préoccupé par les fluctuations erratiques des cours des actions, puisque, à court terme, le marché boursier se comporte comme une machine à voter, mais à long terme, il agit comme une balance (càd la  vraie valeur sera se refléter à long terme dans son cours de bourse).

 L’allégorie préférée Graham est celle de M. le Marché, un homme qui se présente chaque jour devant l’actionnaire et lui propose d’acheter ou de vendre ses actions à un prix chaque fois différent. Rarement, le prix cité par M. le Marché semble plausible, et la plupart du temps, il est ridicule.
L'investisseur ne doit pas considérer que les caprices de M. le Marché déterminent la valeur des actions que l'investisseur détient. Il devrait profiter de la folie du marché plutôt que d’y participer.

 A la fin de sa vie, Graham partage ses 50 ans d'expérience et de recherche qu'il résume en 2 règles faciles à suivre, sur le principe de sélection d’actions sous-évaluée.
Il  explique ses conseils dans une forme dépouillée dans une interview publiée dans le Medical Economics en 1976, intitulé The Simplest Way to Select Bargain Stocks"
Il réduit sa méthode à 2 mesures, une de sous-évaluation et une de robustesse
.
 - Le C/B ne doit pas dépasser  2 fois l’intérêt d’un placement de bonne qualité (AAA) en obligation d’entreprise à cette époque 7% soit un C/B de 14, mais il avait encore une autre règle ne jamais dépasser un C/B de 10 quelque soit le taux d’intérêt des obligations.

- Le 2 ème ratio mesure la santé financière de l’entreprise le ratio capitaux propres / total de l’actif doit être supérieur à 50%.
 L’application de ces 2 ratios à Euronext donne le tableau qui suit, le C/B est limité à 10. 
Marché Symbole Total Actif Capitaux propres C/B  Capitaux propres / Total Actif société
AMS TFG 1,508.60 1,474.40 2.2 97.73% Tetragon Financial Group Limited
EBR COMB 303 189 2.79 62.38% Compagnie Du Bois Sauvage SA
AMS HVPE 512.7 461.9 2.98 90.09% HarbourVest Global Private Equity Ltd
AMS HOLCO 21 10.94 3.3 52.10% Holland Colours NV
AMS VTA 72.61 71.28 3.65 98.17% Volta Finance Ltd
EPA ALNEO 7.92 4.44 3.73 56.06% Neotion SA
EBR DEFB 14.8 14.26 3.87 96.35% Deficom Group SA
AMS BATEN 38.77 21.12 3.88 54.48% Batenburg Techniek NV
AMS CCAP 1,970.10 1,944.00 3.91 98.68% Conversus Capital, L.P.
EBR PAY 31.5 27.81 4.26 88.29% Payton Planar Magnetics Ltd
AMS CVG 50.94 36.2 4.89 71.06% Crown Van Gelder NV
EPA STM 12,094.00 7,603.00 5.02 62.87% STMicroelectronics N.V.
AMS TMG 758.3 523.6 5.28 69.05% Telegraaf Media Groep NV
AMS BESI 353.4 252.2 5.58 71.36% BE Semiconductor Industries NV
EPA ALINN 6.49 3.96 5.66 61.02% Millet Innovation SA
EBR SIP 283.6 212.6 5.81 74.96% SIPEF NV
EBR BREB 469.1 458.6 5.86 97.76% Brederode SA
EPA LTA 230.4 220.9 6.06 95.88% Altamir Amboise
EBR MIKO 50.36 28.35 6.86 56.29% Miko NV
EBR ECOD 0.48 0.44 8.46 91.67% Ecodis NV
AMS CORA 7,961.20 4,206.00 8.74 52.83% Corio N.V.
EBR ZTS 72.94 37.16 8.89 50.95% Zetes Industries SA
EPA ALSIM 10.49 6.7 9.46 63.87% Assima
.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...